[Lecture] Que passe l’hiver (David Bry)

Roman du français David Bry, publié aux éditions L’Homme Sans Nom en mai 2017.

Présentation de l’éditeur:

« Un fil du destin se brise. Un autre se renforce. » 

Stig, cadet du clan Feyren, se réjouit de participer pour la première fois aux festivités du solstice au sommet du Wegg, demeure du roi de l’hiver, signe de son passage à l’âge adulte. Le jeune homme au pied bot, difformité qui lui vaut le mépris son père, observe avec candeur et enthousiasme les conteurs, danses, ripailles et conversations, n’osant encore se mêler aux membres des trois autres clans. Mais lorsque le seigneur des Dewe s’écroule brutalement, la fête se teinte de la couleur du deuil. Et l’atmosphère glacée se fait plus étouffante.
Au cœur de la Clairière, les bûchers mortuaires brûlent et signent déjà la fin d’un monde.

« Le drame se déploie, à l’échelle d’une famille, d’un clan, d’un monde. La tension grimpe au fur et à mesure que les pages se tournent, et on se laisse emporter, comme un flocon de neige dans la tourmente. » Elbakin

L’hiver est déjà là…

Dans ce roman, nous suivons Stig Feyren, qui se rend pour la première fois sur le Wegg avec les membres de son clan, au rassemblement qui a lieu là à chaque solstice d’hiver. Le jeune homme se réjouit de participer aux festivités que son frère aîné lui a plusieurs fois décrites. Et ce même si son infirmité ne lui permettra pas d’en profiter pleinement. Son infirmité qui gâche déjà la relation qu’il entretient avec son père… Mais ce qui devait être une fête tourne au drame, au deuil. Le seigneur d’un des quatre clans s’effondre, mort, pendant le repas. C’est alors que Stig va vraiment prendre au sérieux les avertissements de la prophétesse de son clan.

Dans cette contrée froide, blanchie de neige et de glace, Stig va devoir survivre. Pas tant face à la nature plutôt inhospitalière que face à ceux qui cherchent à l’assassiner. Car les morts se succèdent, et le jeune homme se sent bien seul à tenter de découvrir quel complot se cache derrière tout cela. Surtout que sa vie semble avoir une grande importance puisque le Seigneur Cudwich, roi de la Clairière, qui sait lire les fils du destin, lui a intimé de survivre. Pour quelles raisons? Stig l’ignore et doit l’apprendre lui-même. Découvrir pourquoi la haine tâche de sang la neige immaculée. Le jeune homme est un être torturé, mais il a en lui une force qu’il ne soupçonne pas.

Quête initiatique, ce roman de fantasy est rempli de poésie. Chaque chapitre est introduit par une strophe qui, mises toutes ensemble, constituent comme un chant, le chant narrant les péripéties du roman à la manière des chants médiévaux, des chansons exprimant les exploits des héros, les tragédies de l’Histoire. Mais l’écriture même du roman est poétique, magnifique, douce et prenante à la fois, envoûtante, avec un vocabulaire riche. Et si la forme est sublime, le fond ne l’est pas moins. Véritable réflexion sur le destin, le moyen de l’influer, le libre arbitre, l’image des fils qui tissent les existences est très justement choisie, et une phrase revient, en leitmotiv:

« Un fil du destin se brise. Un autre se renforce. » 

Je ressors de cette lecture émerveillée, charmée, ayant l’impression d’avoir découvert un conte d’un autre temps, une légende intemporelle. Une histoire superbe, qui donne à rêver grâce à l’univers où elle se situe, aux personnages qui la peuplent, autant qu’à réfléchir. Un page turner ensorcelant, à l’ambiance nordique, pour mon plus grand plaisir.

Infos sur l’ouvrage présenté:

Édition: Pocket (Avril 2019)

ISBN/EAN13: 9782266289061.

Également disponible en format numérique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s